Vos candidats girondins sur la liste des européennes 2019

Pascale Bousquet-Pitt

42 ans


pascale.bousquetpitt (Facebook)
@pascalebpitt (Twitter)

Originaire du Lot et Garonne et bordelaise depuis 24 ans.
Responsable d’agence dans le logement social et déléguée de personnel, je suis également bénévole associative, je préside une association féministe et laïque et suis membre du bureau d’une association citoyenne de mon quartier.


J’ai par ailleurs également été candidate aux élections cantonales en 2015 sur le canton de Bordeaux 3 où nous avons, avec mon binôme, doublé le score obtenu un an plus tôt aux Municipales sur ce secteur de Bordeaux.
D’abord militante au Mouvement des Jeunes socialistes, je suis impliquée dans la vie de notre Parti depuis de nombreuses années, je suis actuellement Secrétaire de la section de Bordeaux- Ouest, Secrétaire Fédérale aux Droits des Femmes et membre de la CNCF.


L’Europe fait partie de mon histoire familiale, la plus grande partie des membres de ma famille maternelle vivent dans différents pays européens. Dès ma prime jeunesse, j’ai voyagé et ai séjourné dans de nombreux pays de l’Union. Ce positionnement familial dans et vers l’Europe m’a amené dès mon plus jeune âge à me reconnaître naturellement européenne et à combattre le recroquevillement nationaliste.


Je souhaite m’engager pour faire évoluer le sentiment d’appartenance de nos concitoyens à l’Union Européenne, faire évoluer la vision technocratique et négative très répandue vers une vision positive et constructive.
Je m’attèlerai à ce que nous fassions attendre notre voix, entre celles des populistes (de droite et de gauche) et celle des libéraux et des conservateurs (deLREM aux LR), pour nous remettre au centre du jeu dans cette élection. Le chantier est grand mais la solidité de nos valeurs, de notre programme, de notre positionnement au sein du PSE et de nos alliances doivent nous permettre de faire adhérer et réadhérer à nos propositions les démocrates et les progressistes. Nos propositions sont, je le crois, de nature à reconquérir et à conquérir celles et ceux qui veulent d’une Europe plus juste, plus pragmatique et humaine et, peut-être même surtout, plus à l’écoute des citoyens, de leurs attentes et de leurs quotidiens.
Je mettrais toute mon énergie et ma capacité de conviction pour défendre notre programme pour une Europe de justice sociale et fiscale, innovante, écologiste citoyenne et féministe.

Cyril Fonrose

35 ans


cyril.fonrose.7 (Facebook)
@CyrilFonrose (Twitter)

Contractuel en collectivité territoriale (Bordeaux Métropole)
C’est au Parti Socialiste dont je suis membre depuis 13 ans que j’ai construit mon engagement européen. Et c’est depuis l’étranger que j’ai pu constater à quel point ce qui a été tissé entre les pays européens était unique et précieux.
Né en Martinique je sais également ce que l’Europe a pu apporter à ces territoires ultramarins, l’Europe s’étend loin, il faut qu’elle aille plus loin. J’ai donc très vite souhaité poursuivre mon engagement européen au sein du MEF, et du Parti Socialiste Européen.
Depuis 2016, je suis également président d’une section locale de la Ligue des Droits de l’Homme. Pour ma génération l’Europe est longtemps apparue comme une évidence, qui ferait toujours partie de notre vie. Parce que nous n’avons pas su l’adapter aux enjeux d’un monde où les crises se multiplient, la construction européenne se retrouve aujourd’hui menacée.
C’est pour cette raison que j’ai souhaité m’engager totalement dans cette campagne. Plus que jamais, le Parlement Européen aura besoin d’une gauche renouvelée et combative. C’est rassemblés que nous serons assez forts pour faire de la transition écologique le trait d’union des citoyens européens, pour une Europe écologique et solidaire.
Nous avons jusqu’au 25 mai pour mener cette campagne, et je suis certain qu’ensemble nous pouvons faire gagner la gauche, qu’ensemble nous pouvons faire gagner l’Europe!