Décès d’ Emmanuelle AJON

La Fédération du Parti Socialiste de la Gironde a l’immense tristesse de vous faire part du décès de notre camarade, Emmanuelle AJON, Conseillère Départementale du canton de Bordeaux 5 (La Bastide) depuis 2015, Vice-Présidente au Conseil départemental en charge de la protection de l’enfance et de la promotion de la santé et Adjointe au maire de Bordeaux, suite à une grave maladie, à l’âge de 48 ans.

Elle venait d’obtenir une victoire historique en tant que première des socialistes à Bordeaux avec le futur maire Pierre Hurmic aux dernières élections municipales. Bordeaux, bastion de la droite depuis de nombreuses années. Fidèle et loyale au Parti Socialiste notamment dans cette période compliquée politiquement, elle avait joué un rôle déterminant pour l’union des forces de gauche lors de cette élection municipale. Gardant au cœur l’engagement militant au quotidien, elle était toujours proche des équipes militantes au plus près des différentes campagnes électorales.

Emmanuelle, militante associative engagée pendant 10 ans dans l’humanitaire au niveau local et national pour la lutte contre la précarité, la protection de l’enfance, la prévention dans le domaine de la santé, les droits des femmes et l’accès à la culture. Engagée aussi professionnellement dans le logement social, comme conseillère juridique, puis comme directrice d’agence.

Emmanuelle, membre du PS depuis 2002, elle était au sein des instances départementales de la Fédération du PS, Première Secrétaire Fédérale adjointe en charge de la Coordination politique.

Les militants, les élus, se joignent à moi pour vous faire part de leur peine en ce jour d’annonce de la disparition d’Emmanuelle AJON.

La grande famille socialiste adresse ses plus sincères condoléances à ses proches. Comme l’a rappelé le poète, Cocteau, pour l’occasion, « Le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants. », Emmanuelle à jamais dans nos cœurs !

Thierry Trijoulet,
Premier Secrétaire Fédéral

Vice-Présidente au Conseil départemental en charge de la protection de l’enfance et de la promotion de la santé,Adjointe au maire de Bordeaux et Conseillère Métropolitaine,1ére Fédérale Adjointe

Bordeaux Métropole : le président Anziani veut « incarner une révolution urbaine pacifique »

Alain Anziani, maire socialiste de Mérignac, élu vendredi dernier septième président de Bordeaux Métropole, détaille ses grandes orientations. Pour une révolution urbaine pacifique : Réconcilier la Ville et la Nature, le développement économique et la transition écologique, la métropole et les autres territoires, l’immédiat et le futur, les habitants et la démocratie.