La Droite Populaire a-t-elle peur de la démocratie ?

Ludovic Freygefond tient à condamner avec fermeté les propos tenu par Jean-Paul Garraud, dans un communiqué de presse de la Droite Populaire, qui considère :

« que pour s’assurer un succès de participation, les socialistes ont fait voter les mineurs et les immigrés (y compris clandestins !) […] et  demande avec insistance ce qu’il adviendra du fichier des votants entre les deux tours, s’il a bien été détruit immédiatement et sous quel contrôle ? »

« Ces propos sont scandaleux, aucun débat ne peut justifier de telles accusations gratuites et sans fondements»

s’indigne le Premier Secrétaire Fédéral.

Ludovic Freygefond a tenu à rappeler la volonté de la gauche d’associer les étrangers aux décisions de l’avenir de la France, ainsi qu’aux mineurs qui atteindront la majorité d’ici ‘élection présidentielle, à travers un processus d’inscription sur liste complémentaire tout à fait encadré.

Il ajoute que

« les listes seront détruites devant huissier une fois le résultat du scrutin rendu public à travers un dispositif validé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ».

« Face au succès du 1er tour des primaires la Droite Populaire cherche à distiller un climat de paranoïa et d’intimidations auprès des Français », juge Ludovic Freygefond. Et de s’interroger : « Ces déclarations ridicules sont-elles davantage le fruit du racisme ou de la peur de la démocratie ? Sûrement des deux. »

%d blogueurs aiment cette page :