L’égalité et la parité en marche

La seule journée du 12 février 2013 aura consacré 2 grands événements marquants de ce début de quinquennat.

En effet, ce mardi à 17h, l’Assemblée nationale a adopté, par 329 voix contre 229 et 10 abstentions, le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

Cette réforme, qui ne pourra entrer en vigueur qu’après son adoption par le Sénat où le texte sera discuté à partir du 2 avril, constitue une avancée sociétale majeure pour notre pays.

Alors que ce droit est déjà accordé aux couples homosexuels dans 8 pays européens, la France met aujourd’hui fin à une inégalité inacceptable en permettant une reconnaissance par la loi de toutes les nouvelles formes de la famille, sans discrimination.

15 ans après le PACS, les Socialistes sont fiers de contribuer de nouveau à renforcer l’égalité entre tous les citoyens.

Les députés de la majorité se sont montrés dignes des valeurs républicaines tout au long des 110 heures de débat dans l’hémicycle, débat qui aura été ponctué par les interventions aussi remarquables que passionnées de Madame Christiane Taubira, Garde des Sceaux.

Ce mardi 12 février aura également vu progresser la parité, avec la nomination par François Hollande de Nicole Maestracci au sein du Conseil Constitutionnel qui comptera désormais 3 femmes contre 2 auparavant. Nicole Belloubet a quant à elle été nommée par Jean-Pierre Bel, et Claire Bazy-Malaurie reconduite dans ses fonctions par Claude Bartolone. Ce sont donc désormais 6 hommes et 3 femmes qui siègeront au Conseil Constitutionnel. Avec l’espoir que les prochaines élections, dans 3 ans, permettent de progresser encore vers la parité de cette instance.

%d blogueurs aiment cette page :