Le modem, simple courant de l’UMP ?

Ludovic Freygefond, Premier secrétaire du Parti Socialiste girondin, s’est étonné du pacte local élaboré en coulisse entre le numéro 2 du gouvernement de Nicolas Sarkozy et le Modem girondin dans la perspective des prochaines élections cantonales.

« Faisant fi de l’avis de leurs militants, l’UMP et le Modem soulignent encore une fois leurs accointances : en Gironde le parti centriste reste sous perfusion de l’UMP »

analyse le Premier secrétaire fédéral.

« N’y a-t-il pas une vraie contradiction à dénoncer la réforme territoriale et à pactiser ensuite avec le numéro 2 du gouvernement ? » s’interroge le responsable socialiste.

Ludovic Freygefond,
Premier secrétaire fédéral

%d blogueurs aiment cette page :