Patrick Stefanini nouveau préfet d’Aquitaine, un pas de plus dans l’État UMP

Ludovic Freygefond, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste en Gironde, estime que la nomination de Patrick Stéfanini au poste de Préfet de Gironde et de la Région Aquitaine, est le fait du prince,

« pas de celui du Président de la République dont on reconnait les pratiques, mais cette fois-ci du Maire de Bordeaux et numéro 2 du gouvernement».

Ce dernier aurait-il réussi à imposer l’un de ses hommes à la tête de la Préfecture afin de pouvoir mieux contrôler la ville depuis son ministère ? Et le premier secrétaire fédéral de s’interroger : le Maire de Bordeaux serait-il trop préoccuper par le ministère des affaires étrangères pour pouvoir gérer au mieux les problématique de Bordeaux et du département ? Comme le disait François Fillon, le maire de Bordeaux ne sera plus aussi disponible pour sa ville.

« Une chose est sûre avec cette nomination nous sommes loin de la démocratie irréprochable prônée par le chef de l’État lors de son discours d’investiture où il s’opposait à des nominations en fonction des connivences et des amitiés »

juge Ludovic Freygefond, rappelant que Patrick Stefanini a été directeur adjoint du cabinet du Premier ministre Alain Juppé de 1995-1997, et par la suite secrétaire général du ministère de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire en janvier 2008.

Ludovic Freygefond,
Premier Secrétaire Fédéral

%d blogueurs aiment cette page :