Sarkozy candidat, le remake bien fade d’un Président qui a échoué

« Sans surprise sur la forme, comme sur le fond ».

C’est ainsi que Ludovic Freygefond, Premier secrétaire fédéral et mandataire de François Hollande en Gironde, a résumé l’annonce de déclaration de candidature du Président sortant.

« Il est en campagne depuis plusieurs semaines déjà, détournant en cela les moyens de l’Etat à des fins électorales, et sa prestation ce soir le confirme : ses échecs sont si patents que rien ne semble pouvoir les masquer. Comment peut-il dire que sa non-candidature serait un abandon de poste quand il n’a jamais été à la hauteur de ce poste au cours des cinq dernières années ?»

a analysé le responsable socialiste.

« Chômage en hausse, pouvoir d’achat en berne, déficits publics records, est-ce cela « La France forte » ? »

a-t-il ironisé. Ajoutant par ailleurs :

« On ne remplace pas des idées et un projet par une communication bien orchestrée, François Hollande est sur le terrain à l’écoute des Français, Nicolas Sarkozy à l’écoute de ses conseillers »

Et conclue :

« Ces cinq années de sarkozysme ont profondément affaiblit notre pays, les Français attendent un changement profond. Et les clés de ce changement, notamment pour l’emploi et le pouvoir, sont dans les mains de François Hollande ».

%d blogueurs aiment cette page :