De la République irréprochable au quinquennat des affaires

Ludovic Freygefond, Premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste en Gironde et mandataire de François Hollande sur le département, a tenu à réagir à l’annonce du meeting de Nicolas Sarkozy samedi 3 mars 2012 à Bordeaux sur le thème de la République.

« N’y a-t-il pas un vrai cynisme dans le choix de ce thème alors que celui qui se réclamait en 2007 d’une république irréprochable a laissé place à un quinquennat au cours duquel les affaires de toute sorte se sont multipliées ? » *

s’est interrogé le responsable socialiste.

Ce rendez-vous bordelais sera aussi l’occasion pour le Président-candidat de soutenir son Ministre d’Etat, Maire de Bordeaux, et candidat aux élections législatives sur la 2ème circonscription.

« Nous assistons d’ailleurs depuis plusieurs semaines à un défilé hebdomadaire de ministres en déplacement dans le cadre de leur fonction pour une campagne qui ne dit pas son nom »

a dénoncé Ludovic Freygefond. Et complète:

« Nous soutenons pleinement Michèle Delaunay dans sa saisine du Comité nationale des comptes de campagne pour demander une vigilance accrue quant aux déplacements gouvernementaux pouvant dépasser ce champ et donner l’occasion à des Ministres-candidats de rallier des suffrages. Rien ne serait pire pour la démocratie qu’une campagne inéquitable. »

Le mandataire de François Hollande a affirmé à cette occasion tout son soutien à la députée sortante :

« Michèle Delaunay a fait un incroyable travail depuis 2007, à l’Assemblée nationale comme sur le terrain, ici, à Bordeaux, son talent et sa combativité sont de précieux atouts dans cette campagne ! »

%d blogueurs aiment cette page :