Alain Juppé, le remake de 2007

Après le renoncement d’Alain Juppé à se présenter sur la 2ème circonscription, Ludovic Freygefond juge que le Maire de Bordeaux « nous joue un remake de 2007 ».

« Derrière le prétexte du non-cumul des mandats se dessinent les vraies raisons de cette dérobade. Personne n’oublie que cet ex-numéro 2 du Gouvernement a occupé trois ministères sous la Présidence de Nicolas Sarkozy »

poursuit le responsable socialiste.

« Les vraies raisons de son choix semblent à l’évidence plus liées à sa double défaite d’hier. Celle d’un responsable de l’UMP revenu au Gouvernement pour faire barrage à la gauche. Et celle d’un élu local qui essuie un désaveu cinglant sur ses propres terres. De toute évidence, Alain Juppé a préféré la fuite au spectre d’un nouvel échec »

analyse Ludovic Freygefond. Et conclue :

« Après avoir annoncé qu’il se consacrerait uniquement aux Bordelais puis être entré au Gouvernement, après avoir déclaré six fois sa candidature aux prochaines législatives puis y renoncer, on retiendra de cette histoire qu’Alain Juppé éprouve des difficultés à tenir parole ».

Ludovic Freygefond
Premier secrétaire fédéral

%d blogueurs aiment cette page :