Retour sur le 18ème rassemblement des secrétaires de section à Paris


Retour sur le rassemblement des secrétaires de section à Paris, par Virginie Jouve, secrétaire de section de Blanquefort

Le 18ème rassemblement des secrétaires de section du 25 janvier dernier à Paris a été un temps fort du Parti Socialiste. Venue de Blanquefort, j’ai eu le plaisir de voir réunis ensemble les différents visages qui composent le Parti Socialiste avec plus de 2000 personnes présentes à la Mutualité.

Guillaume BACHELAY a donné le ton de la journée en ouvrant le rassemblement avec un discours empreint de détermination pour la poursuite du changement engagé depuis le 6 mai dernier.

Les tables rondes ont été judicieusement choisies sur les sujets majeurs composant l’actualité (Economie, Communication, Education…). A titre d’exemple, je retiendrai le discours de Vincent PEILLON qui a su nous parler de la réforme de l’Education avec ferveur et a rappelé la priorité qui doit être donnée à la jeunesse.
Même exaltation pendant le discours d’Harlem DESIR qui nous rappelle que nous devons redoubler d’efforts et d’enthousiasme, qui martèle notre souhait de voir aboutir le non cumul des mandats et qui est ovationné.

J’ai été également émue par la présence dans la salle de secrétaires de section de l’étranger et notamment dans le contexte actuel du déplacement de notre camarade de Bamako. Il est utile de rappeler que le Parti Socialiste est présent à l’étranger et de créer un sentiment de solidarité fort envers nos camarades concernés par des situations complexes.

Le rassemblement est aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres entre secrétaires ou membres de sections de territoires éloignés du notre. Si les problématiques peuvent être différentes à Marseille, Amboise, Bordeaux, si les motions que nous défendons ne sont pas les mêmes, les valeurs qui nous lient sont fortes et il est bien agréable de profiter du déjeuner pour se rencontrer, partager, échanger…

Il est par ailleurs toujours très sympathique de rencontrer d’autres militants. Pourquoi pas finalement poursuivre ces rencontres en inter-sections sur notre territoire, une idée que nous allons mettre en application sur la section de Blanquefort en invitant d’autres camarades dans les mois à venir.

C’est confiante en mon parti et satisfaite que je suis sortie de cette journée de travail. Si je dois me tenir à un mot pour résumer ce samedi 25 janvier je retiens sans hésiter « détermination », mot qui nous sera bien utile pour les échéances à venir et pour la poursuite de notre politique responsable et volontariste.

%d blogueurs aiment cette page :