Le rassemblement républicain de la gauche contre le ni-ni irresponsable de la droite

Ludovic Freygefond, Premier secrétaire fédéral de la Gironde, a fustigé l’attitude de l’UMP se gardant d’appeler à un front républicain pour barrer la route du FN présent au second dans près de 400 cantons dont 6 en Gironde, parti dont le moteur reste le racisme et la xénophobie.

« L’UMP a joué l’agent de communication avec le FN en lançant débats et dérapages à même de faire le lit du parti Le Pen, il joue aujourd’hui l’agent électoral en faisant la courte échelle au parti d’extrême droite »

a lancé le responsable socialiste.

« Le ni-ni, ce n’est pas un non choix, c’est le choix de fermer les yeux sur la progression inquiétante du FN »

poursuit-il.

« Face à la stratégie Copé-Sarkzoy, le Président départemental de l’UMP prendra-t-il ses distances comme ont pu le faire d’autres personnalités de l’UMP ? »

Le Premier secrétaire fédéral s’est également interrogé sur la stratégie du Modem dans certains cantons comme celui de Castelnau où le parti centriste arrive en 3ème position derrière le FN et le PS.

« Face à cette situation grave pour notre République, la gauche doit être exemplaire et se rassembler afin de barrer la route du FN dimanche prochain. J’appelle tous les partis de gauche à se rassembler derrière le candidat de gauche arrivé en tête hier soir. » a-t-il conclut.

%d blogueurs aiment cette page :