Cérémonie du 1er Mai

En juillet 1889, la IIe Internationale Socialiste réunit à Paris son deuxième congrès.
C’est à cette occasion que Raymond Lavigne fait adopter l’initiative d’une manifestation annuelle à compter de 1880, le 1er Mai, date déjà retenue comme journée de grève générale par les syndicalistes américains.

Raymond Lavigne, ouvrier né à Bordeaux en 1851, est d’abord animateur des groupes révolutionnaires bordelais. Successivement secrétaire général de la Fédération syndicale, animateur de l’association des travailleurs républicains socialistes de la Gironde, puis secrétaire de la Fédération girondine du Parti ouvrier français, il est l’homme qui fédéra le mouvement ouvrier à la fin du XIXe siècle. Il se retire de la vie politique active après l’échec du Parti ouvrier de France aux élections législatives de 1902 et rejoint les socialistes après le congrès de Tours de décembre 1920.
A sa mort le 24 février 1930, un millier de personnes assistent à son enterrement.

Chaque 1er mai, la Fédération du Parti Socialiste de la Gironde lui rend hommage en déposant une gerbe sur sa tombe, ainsi que sur celle de Flora Tristan.
Cette militante des droits des femmes est elle aussi une figure emblématique du socialisme girondin. D’origine franco-péruvienne, née à Paris en 1803, les drames de sa vie personnelle la pousse à se battre pour la condition féminine ; elle est d’ailleurs considérée comme l’une des premières féministes. Ouvrière mais aussi femme de lettres, elle apparaît comme une figure majeure des luttes de la classe ouvrière et pour les droits des femmes dans les années 1840. Son « tour de France » de militante socialiste et féministe s’achève prématurément à Bordeaux, où elle meurt de la fièvre typhoïde en 1844.

Ce dimanche 1er Mai à 9h30 2011, rdv au cimetière de la Chartreuse pour un dépôt de gerbe sur les tombes de Raymond Lavigne et Flora Tristan.

Puis à 10h30, départ de la manifestation Place de la République

%d blogueurs aiment cette page :